Décroître ou subir la croissance : réduire, ralentir, conserver

Conférence-débat
mar 02 Avr

19h30 - 21h30

Académie du Climat
2 place Baudoyer Paris 4e

Gratuit Accès libre

Mise à jour le 05/03/2024
Décroître ou subir la croissance : réduire, ralentir, conserver

Intervention-débat sur la décroissance définie comme opposition politique à la croissance, dans le but de revenir à la question, peut-être la plus importante pour nous autres humain.e.s, qu’est-ce qu’une vie bonne ? C'est en repérant d'abord pourquoi aujourd'hui elle nous fait défaut que nous proposerons ensuite des trajectoires pour se libérer de l'emprise de la croissance.

La discussion sera précédée par une intervention de Michel Lepesant, fondateur de la Maison commune de la décroissance (MCD), qui se déroulera en 3 temps :

  1. Nous partirons de l’analyse du sociologue allemand Harmut Rosa quand il écrit qu’une société est moderne « lorsqu’elle opère dans un mode de stabilisation dynamique« , c’est-à-dire lorsqu’elle exige systématiquement la croissance (économique), l’innovation (technologique) et l’accélération (sociale).
  2. Nous formulerons ensuite l’hypothèse qu’une politique de décroissance doit être fondamentalement une politique démocratique d’autolimitation.
  3. Nous esquisserons enfin des trajectoires de décroissance qui prendront le contrepied des 3 notes qui assurent aujourd’hui l’hégémonie de « la croissance et son monde » : toujours plus, plus vite, plus neuf. Ce qui reviendra à proposer – plutôt que des propositions clés en main – des « matrices de solutions » autour du moins, du lent et du vieux.

*

La Maison commune de la décroissance – MCD –  a été créée en 2017 après deux ans d’un « processus-décroissance ».

La MCD n’est pas une université (et elle préfère l’érudition à l’expertise), elle prétend néanmoins avoir alimenté depuis des années un corpus politique d’analyses, de définitions et de propositions qu’elle se réjouit de partager, pour rejoindre la voie « méditerranéenne » de la décroissance.

S’il fallait dégager une idée politique directrice de ce travail, ce serait la conviction que seule une critique radicale de l’individualisme – et donc de « l’institution imaginaire de l’individu moderne » – peut dégager la route d’une décroissance comme humanisme d’une vie sensée. Sur la forme, la MCD veut rappeler qu’il ne peut exister de variations qu’à partir d’un fond commun et que, par conséquent, ce dont a d’abord besoin la décroissance, c’est d’un cadre idéologique commun.


🥗☕️🍻 La Buvette de l’Académie est ouverte du mercredi au samedi de 11h à minuit !
Au déjeuner, venez déguster des plats végétariens, de saison et ultra locaux cuisinés par Sumac & Romarin. Au goûter, des gâteaux et pâtisseries et en soirée des petits plats à partager. À toute heure, bières, vins, boissons chaudes et fraîches !